Boltzmann

Entropie de Boltzmann

Boltzmann

On doit à Ludwig Boltzmann l’exceptionnelle relation :   S=k ln W

Elle signifie que l’entropie S  est liée au désordre qui règne dans le système des molécules.
Cette relation est remarquable à plus d’un titre. Elle jette un pont entre notre monde macroscopique et le monde microscopique, dans lequel les molécules s’agitent en permanence.

Comment expliquer l’émergence des irréversibilités (désordre, entropie) observée dans notre monde macroscopique à partir de lois qui les ignorent à l’échelle microscopique ?

C’est la base du théorème H de Boltzmann, encore âprement discuté de nos jours.

On  donnera ci-après une démonstration expérimentale de l’équation de Boltzmann.

Au sujet de l'auteur Michel Pluviose

Michel Pluviose, Ingénieur, docteur d’état ès sciences, professeur honoraire du Conservatoire national des Arts et Métiers (CNAM), a été titulaire de la chaire de turbomachines, et : - Directeur du laboratoire de l’ATTAG (Association Technique pour les Turbomachines et turbines à Gaz), - Responsable des activités "fluides compressibles" au CETIM (Centre Technique des Industries Mécaniques), - Scientifique de haut niveau mais aussi homme de terrain, il a été ingénieur chez Hispano-Suiza, à la SNECMA, - Responsable du traité "Machines hydrauliques et thermiques" aux Techniques de l'Ingénieur.